8 mars à Nantes : l’éléphant PS pris d’assaut par les féministes

manifestation Nantes 8 mars 2014 droits des femmes éléphant« IVG, droits des trans, PMA : mon corps, mes choix, mes droits » : la manifestation pour les droits des femmes le 8 mars à Nantes était placée sous le signe de la convergence des luttes. Les militantes ont pris d’assaut l’Éléphant PS.

150 personnes ont manifesté à Nantes ce 8 mars, à l’occasion de la journée internationale des luttes des femmes. Une participation un peu faible numériquement après les rassemblements du Mariage pour tous et toutes et les dernières manifestations en soutien au femmes espagnoles… la période de vacances scolaires y est pour beaucoup, l’approche des élections municipales aussi – toujours défavorable aux mobilisations.

Car elles étaient bien absentes, ces trois fameuses candidates têtes de liste aux municipales de Nantes : ni l’UMP Laurence Garnier, qui soutient discrètement les réactionnaires de la « Manif pour tous », ni Johanna Rolland, successeure de Jean-Marc Ayrault, ni même Pascale Chiron d’EELV, future alliée du PS. Invisibles, les militantes de l’Espace Simone de Beauvoir :  serait-il devenu trop institutionnel pour oser se démarquer de sa tutelle municipale?

Il faut dire que les tracts et les slogans ont ouvertement dénoncé la politique du gouvernement PS-EELV : son « manque de courage politique » sur le projet de loi sur la Famille (enterré) voire sa trahison : « le PS met fin à l’hypocrisie en officialisant sans cérémonie l’abandon définitif de tout projet d’ouverture de la PMA pour toutes les femmes« , dénoncent les DurEs à queer.  Une manifestation placée donc sous le signe de la convergence des luttes entre mouvements féministes et LGBT : « On ne fait pas barrage à l’extrême droite en reculant face à elle, mais en restant déterminé à lutter contre toutes les discriminations et à porter un projet de société égalitaire. »

nantes manifestation 8 mars 2014 - un aka féministeUne manifestation jeune et dynamique : aux « akas » féministes inspirés des All blacks néozélandais a succédé une prise d’assaut de l’Éléphant, déployant devant la foule un grande banderolle : « IVG, droits des trans, PMA : mon corps, mes choix, mes droits« .

Dans la rue avec elles, les véritables militant-e-s étaient pourtant bien présent-e-s : le Planning familial, les associations féministes et le Centre gay et lesbien de Nantes en tête.La liste « Nantes à gauche toute » était en nombre, avec Guy Croupy et les militant-e-s du NPA, du PG et de Ensemble . Étaient présent-e-s également des militant-e-s de Solidaires, d’EELV, des JC, de Lutte ouvrière ou encore de la Ligue des droits de l’Homme.

 

Bertrand Achel

 

 

Une réflexion au sujet de « 8 mars à Nantes : l’éléphant PS pris d’assaut par les féministes »

Les commentaires sont fermés.