Archives du mot-clé Christine Poupin

Tous et toutes à Notre-Dame-des-Landes les 8 et 9 juillet ! 

Le NPA sera une fois de plus présent au grand rassemblement de Notre-Dame-des-Landes les 8 et 9 juillet, et participera à quatre débats : « Casse du code du travail et précarité », « Pacifisme, écologie et féminisme« , « Pour des transports gratuits« , « Luttes écologiques et luttes sociales« …

Intitulé « De nos terres à la Terre- Résister, agir, vivre« , il vise à rassembler et faire converger une fois de plus les luttes qui traversent la société.

Si l’accent est naturellement mis sur le monde paysan et les luttes écologiques, il ne se limite pas à ces thèmes, loin de là. Continuer la lecture de Tous et toutes à Notre-Dame-des-Landes les 8 et 9 juillet !  

Après la consultation, Notre-Dame-des-Landes ne lâche rien !

C’est donc un succès ! 25 000 personnes environ ont participé au rassemblement estival des opposant-es à l’aéroport de Notre-Dames-des-Landes, sur le site de Montjean en bordure de la Zad. C’est le premier rendez-vous de masse des opposantEs depuis l’organisation de la pseudo-consultation. Sa réussite a donc bien une importance particulière dans ce bras de fer avec le gouvernement.

Continuer la lecture de Après la consultation, Notre-Dame-des-Landes ne lâche rien ! 

NDDL : Face aux fossoyeurs de la démocra­tie : ne rien lâcher !

affiche-ndl2016-500[1]Les 9 et 10 juillet se tiendra le rassemblement estival annuel des opposantEs à l’aéroport. Sous l’intitulé bucolique « Semailles de démocratie », des dizaines de millier de personnes débattront de la démocratie sous toutes ses formes.

C’est donc autour d’une véritable exigence politique, qui prend un sens tout particulier dans la période actuelle, que se déroulera cette nouvelle rencontre. Une exigence qui traverse les différents projets alternatifs qui se développent sur la Zad, où la démocratie que nous voulons, pas celle des Vinci et des gouvernements qui les servent, est à l’œuvre tous les jours. Continuer la lecture de NDDL : Face aux fossoyeurs de la démocra­tie : ne rien lâcher ! 

Nombreux, unis, déterminés : on lâche rien à Notre-Dame-des-Landes !

l'abandon c'est maintenantSamedi 27 février, nous étions 50 000 à Notre-Dame-des-Landes. Uni-e-s, déterminé-e-s à ne rien lâcher face aux menaces d’expulsions, face à la mascarade du « référendum », face à un Etat menteur et manipulateur.

On aurait presque envie de rire à l’annonce des chiffres ridicules diffusés par les pouvoirs publics alors que plusieurs dizaines de milliers de manifestant-e-s ont fait une véritable démonstration de force samedi dernier aux abords de la Zad de Notre-Dame-des-Landes. Cortèges à perte de vue sur des deux côtés de la quatre-voies, avec près de 50000 personnes c’est la plus grosse mobilisation des opposants a l’aéroport, et aussi l’une des plus importantes sous le quinquennat Hollande. Continuer la lecture de Nombreux, unis, déterminés : on lâche rien à Notre-Dame-des-Landes ! 

[ vidéo ] A NDDL, Christine Poupin (porte-parole du NPA) interrogée par TéléNantes

Christine Poupin, porte-parole du NPA, s’exprime sur TéléNantes lors de la manifestation du 27 février à Notre-Dame-des-Landes (à 1’30 après José Bové)


Manif NDDL : les réactions de José Bové (EELV… par TELENANTES

En images : la manifestation à Notre-Dame-des-Landes le 27 février 2016

Nous sommes touTEs des habitantEs de Notre-Dame-des-Landes

Editorial de L'Anticapitaliste, hebdomadaire du NPA. Par Christine Poupin, le 25 janvier 2016
Onze familles sont condamnées à être expulsées des maisons et des terres où elles vivaient pour certaines depuis des générations. Huit d’entre-elles ont un délais de deux mois, jusqu’au 26 mars, mais pour les autres et pour les quatre fermes l’évacuation pourrait intervenir n’importe quand.

Continuer la lecture de Nous sommes touTEs des habitantEs de Notre-Dame-des-Landes 

Libération immédiate de tous les manifestants contre la COP 21. Non à l’Etat policier !

 communiqué du NPA - Montreuil - 29 novembre 2015 à 17H44

Des centaines de manifestants contre la COP 21 sont actuellement encerclés et arrêtés en masse par les policiers place de la République à Paris.
Parmi eux figurent Christine Poupin et Olivier Besancenot, porte-paroles du NPA et plusieurs dizaines d’autres camarades de notre organisation, d’AL et d’Ensemble.
Continuer la lecture de Libération immédiate de tous les manifestants contre la COP 21. Non à l’Etat policier ! 

A Nantes, chauffent les luttes, pas le climat !

photo tribune nantes meeting climat christine poupinLa réunion organisée par le NPA vendredi 13 novembre sur le thème « Changeons le système pas le climat ! » a réuni une trentaine de participant-e-s, dont une dizaine de personnes nouvelles dans nos réunions.

Sandra a introduit la réunion sur la dynamique anticapitaliste des luttes contre les Grand Projets Inutiles Imposés (GPII). Comme pour le climat, ils illustrent à quel point gouvernants et patronat s’entendent pour bafouer les questions environnementales, sociales et démocratiques, tant ils sont liés au fonctionnement même du capitalisme. D’où la répression féroce des mouvements contestataires.

Claudine a logiquement poursuivi par un point d’actualité sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, Continuer la lecture de A Nantes, chauffent les luttes, pas le climat ! 

Réunion publique vendredi 13 novembre : « Changeons le système, pas le climat ! »

NPA Nantes climat christine poupin affiche image Les mi­litant-e-s du NPA du 44 vous invitent à une réunion pu­blique sur la crise climatique et écolog­ique avec Chris­tine Poupin, porte-parole du NPA. Pour échanger ensemble des alterna­tives à proposer et des mobilisations à construire. Vendredi 13 novembre à 20H30, à la Médiathèque de Nantes. Entrée libre.

Le réchauffement est en marche ! La tempéra­ture moyenne de la terre pourrait augmenter de 4,8°C d’ici 2100 ! Les conséquences de ce réchauffe­ment ne font au­cun doute : montée du niveau des mers, séche­resses, inondations, tempêtes et ouragans. Les évé­nements clima­tiques ex­trêmes se multi­plient. Ils vont toucher en prio­rité les populations les plus pauvres, provo­quant famines, épidémies et font dé­jà des di­zaines de millions de réfu­gié-es.

Pour changer le climat
il faut sor­tir du capitalisme !

L’urgence, c’est une diminution radicale des rejets de gaz à effet de serre. Pour cela, il faut des change­ments décisifs dans les domaines de l’énergie, des transports, de l’agricul­ture et de l’habitat. 80% des ré­serves connues de combustibles fos­siles doivent res­ter sous terre. Inacceptable pour les ca­pitalistes, qui peuvent tout envisager sauf de re­noncer au profit.

Le basculement climatique en cours est pour­tant le produit direct du mode de production et de consom­mation imposé par le capita­lisme. Il est donc illusoire de prétendre sauver le cli­mat sans s’attaquer à ce qui le détraque : la logique du profit et la marchandisa­tion de toutes les activités hu­maines.

La COP 21, sommet du men­songe,
du business et du crime clima­tique !

Depuis le sommet de la terre à Rio en 1992, les émis­sions de gaz à effets de serre n’ont fait qu’augmen­ter… Depuis 2009, les pays riches les plus ancienne­ment industrialisés n’ont ver­sé que 10% des sommes exigées, in­dispensables pour ré­pondre aux défis cli­matiques.

NPA Nantes climat christine poupin dessin faujourC’est dire s’il ne faut rien attendre d’une énième confé­rence qui sera dominée par les lobbys indus­triels, les multinationales, cham­pionnes de la pollu­tion et prin­cipales respon­sables du dérègle­ment cli­matique. Re­nault, Air-France, Total, EDF, GDF… vont être à la ma­nœuvre !

Une mascarade qui va entériner les pires fausses so­lutions : gaz de schistes, sables bi­tumineux, fo­rages dans l’Arctique… nouveaux mécanismes de « marché carbone » dont l’in­efficacité et la nocivité sociale n’est plus à prouver !

Et comment accorder le moindre crédit à un gouver­nement qui s’obstine à imposer un aé­roport à Notre-Dame-des-Landes, qui défend le nucléaire et n’hésite pas à réprimer, mutiler, assassiner celles et ceux qui osent s’op­poser à des pro­jets destruc­teurs pour les popula­tions et l’environne­ment ?

Fai­sons monter le niveau… de la mobi­lisation !

Alors que faire de la COP 21 ? D’abord faire de cette échéance l’occasion de nous mobili­ser. C’est à nous d’agir ! Il ne faut pas comp­ter sur les privi­légiés qui sont à l’abri des dé­gâts so­ciaux et environnement­aux pour ré­pondre vraiment aux défis du dérègle­ment cli­matique. C’est la bataille que nous devons ga­gner avant, pendant et après la COP21 : construire une ré­sistance internationale et so­lidaire.

Cette mobilisation pour le climat est pour nous indis­sociable des combats contre les Grands projets in­utiles imposés, qu’il s’agisse de la lutte contre l’aéro­port de Notre-Dame-des-Landes, des fermes-usines, des barrages destinés à l’agriculture inten­sive, des projets miniers… car tous dégradent le cli­mat et ne visent qu’à servir les intérêt des plus riches aux dé­triments des besoins du plus grand nombre.

Ur­gence climatique et justice so­ciale,
c’est un seul et même combat contre le capita­lisme !

Plan d’accès à la médiathèque de Nantes :

24 quai de la Fosse – Tram ligne 1 arrêt « Médiathèque »

Tract à télécharger pour imprimer :

NPA Nantes climat christine poupin tract image