Archives du mot-clé extrême-droite

La possibilité du fascisme – débat avec Ugo Palheta le 27 novembre

Débat avec Ugo Palheta
MARDI 27 NOVEMBRE 20H30
SALLE DE LA MÉDIATHÈQUE
24 quai de la Fosse, Nantes
(Tram ligne 1, arrêt « Médiathèque »)

Mouvement réactionnaire contre l’égalité des droits ; migrants enlevés et tabassés à Calais ; large diffusion de thèses réactionnaires, xénophobes, islamophobes et sexistes ; violences policières impunies ; manifestations interdites ; scores inégalés du Rassemblement National aux élections… Est-ce un néofascisme, sous des formes nouvelles, qui s’annonce ?

Le fascisme apparait comme impossible en France. Mais les politiques imposées ces dernières années – racistes, autoritaires, ultralibérales – ne sont-elles pas le meilleur terreau sur lequel pourrait s’appuyer la bête immonde ?

Le NPA vous propose de venir en débattre autour du livre d’Ugo Palheta, sociologue, auteur du livre « La Possibilité du fascisme. France, la trajectoire du désastre ».

Pour construire ensemble un nouvel antifascisme, capable de mener de front le combat contre l’extrême droite et contre les politiques destructrices qui favorisent son ascension.

Événement Facebook :
https://www.facebook.com/events/2185345528457736/
Page du NPA contre l’extrême-droite :

http://www.tantquillefaudra.org/
https://www.facebook.com/tantquillefaudra/

Interview de Ugo Paletha sur le site du NPA

« Ce qui rend le fascisme possible, c’est une crise d’ensemble des médiations politiques, idéologiques et institutionnelles »

Entretien. À l’occasion de la sortie de son livre la Possibilité du fascisme (éditions la Découverte), nous avons rencontré Ugo Palheta.

Ton livre s’intitule la Possibilité du fascisme. Avant toute chose, pourrais-tu nous préciser ce que tu entends par « fascisme » ? Il y a un enjeu de définition important autour de cette notion, qui a des conséquences pour l’analyse… et la pratique.

Le fascisme comme régime désigne un pouvoir capitaliste en ce sens qu’il sert les intérêts des fractions du grand capital industriel et financier, mais un pouvoir capitaliste d’un genre particulier puisqu’entre autres choses il ne cherche pas à intégrer mais à annihiler totalement le mouvement ouvrier. Mais même si le fascisme a évidemment besoin du soutien de la classe dominante pour parvenir au pouvoir, en particulier à travers des alliances passées avec ses représentants politiques, on ne comprend rien à la manière dont il se développe comme mouvement si on s’imagine qu’il n’est qu’un jouet dans les mains de la bourgeoisie. Dans toute sa période d’ascension, le fascisme conquiert une audience de masse en obtenant des soutiens venant de toutes les classes sociales, même si son cœur sociologique se situe au sein de la petite lire la suite

En vidéo : interview de Ugo Palheta sur le site Regards

Partout dans le monde au Brésil, en Italie, en Inde, aux Etats-Unis, en Allemagne ou en Israël, la tentation de l’extrême droite est de plus en plus présente. Le sociologue, Ugo Palheta, auteur de « La possibilité du fascisme » (Editions La Découverte) est l’invité de #LaMidinale.

Interview de Ugo Palheta dans l’Humanité
UGO PALHETA « LE NI DROITE NI GAUCHE N’OPÈRE QUE SI LA GAUCHE GOUVERNE À DROITE »

Pour le sociologue Ugo Palheta, auteur de la Possibilité du fascisme (la Découverte) , « le capitalisme porte en germe le fascisme », même si ce n’est pas une fatalité. Pour écarter le danger, il faut construire un nouveau clivage de classe.

Avant même de définir le fascisme, vous évacuez le concept de populisme que vous jugez trop « vague »…

Ugo Palheta. D’un point de vue scientifique c’est une catégorie qui n’a pas beaucoup d’intérêt parce qu’effectivement elle est fondée sur des critères extrêmement flous, en particulier la démagogie. Un populiste serait pour l’essentiel un démagogue. lire la suite

Non au fascisme, oui à la solidarité avec les migrants !

Des fascistes se sont attaqué le 3 décembre aux sans-papiers réfugiés à l’université. Communiqué de presse du collectif nantais contre l’extrême-droite, dont le NPA est membre.

Dans la nuit du dimanche 3 au lundi 4 décembre puis dans celle du lundi 4 au mardi 5 les locaux universitaires où se sont abrités des mineurs isolés étrangers et leurs soutiens ont subi l’intrusion puis l’attaque d’un groupe de personnes violentes et racistes c’est-à-dire fascistes se baptisant « Front Anti Collabo ». Continuer la lecture de Non au fascisme, oui à la solidarité avec les migrants ! 

30 septembre 2017 à Nantes: Manifestons pour une Bretagne réunie et anticapitaliste !

Les militantes du NPA de Bretagne appellent à rejoindre un cortège anticapitaliste au sein de la manifestation pour la réunification de la Bretagne samedi 30 septembre à Nantes (15H à l’Éléphant – tram 1 arrêt Chantiers Navals). Pour des raisons de sécurité, le lieu de rassemblement (initialement Petite Hollande), a été déplacé sur le site de l’Éléphant.

Le 30 septembre prochain aura lieu une manifestation à Nantes pour la réunification administrative de la Bretagne. Au fil des années, ces rassemblements légitimes ont été marqués par une dépolitisation croissante des mots d’ordre. L’association organisatrice préférant l’agitation de thèmes tournés vers la justification historique et identitaire, plutôt que d’axer le combat sur son caractère démocratique et notre droit à l’autodétermination. Continuer la lecture de 30 septembre 2017 à Nantes: Manifestons pour une Bretagne réunie et anticapitaliste ! 

Pas une voix pour Marine Le Pen et le Front National !

 

Communiqué de presse du Collectif unitaire contre l’extrême-droite (CGT 44, Solidaires 44, VISA, Place au Peuple, NPA, Ensemble, Alternative Libertaire) pour le second tour de l’élection présidentielle. Le vote Front National n’est pas la solution pour répondre aux crises et difficultés que connaît notre société. Nous appelons à rejoindre la manifestation du 1er mai, et le 7 mai, pas de vote pour le Front National !

Continuer la lecture de Pas une voix pour Marine Le Pen et le Front National ! 

Contre l’extrême-droite et ses idées : argumentaire et débat le 8 avril à Nantes

tract 4 pages collectif contre l’extrême droite et ses idées Nantes avril 2017Le Collectif unitaire contre l’extrême-droite et ses idées  (Cuced 44, dont le NPA fait partie) organise une rencontre avec toutes celles et tous ceux qui considèrent qui’il faut lutter contre les idées d’extrême-droite, aujourd’hui cristallisées dans le programme de Marine Le Pen à la Présidentielle.

Parce qu’être contre c’est bien, mais pouvoir argumenter, c’est mieux !

Samedi 8 avril 2017 à 14H, Maison des Hommes et des Techniques (Machines de l’Ile, tram 1 arrêt Chantiers Navals) à  Nantes .

Evénement Facebook https://www.facebook.com/events/350029755391582/

A lire ci-dessous, l’appel  à la réunion publique et l’argumentaire du collectif contre le programme du FN, où quatre points sont plus particulièrement abordés : les immigré-e-s, les femmes, les milieux populaire et l’école.

Lire ou imprimer en PDF Continuer la lecture de Contre l’extrême-droite et ses idées : argumentaire et débat le 8 avril à Nantes 

Non à Marine Le Pen ! Non au FN ! Manifestation samedi 25 février à Nantes

Le NPA appelle à manifester samedi 25 février, la veille du meeting de Marine Le Pen à Nantes. Avec le Collectif unitaire contre l’extrême-droite et ses idées, nous serons dans la rue contre l’extrême-droite et ses idées. L’extrême-droite est un danger mortel pour les travailleurs-ses.

 

 

 

Appel unitaire

Pour un avenir solidaire
Non à Marine Le Pen ! Non au FN !

Le dimanche 26 février Marine Le Pen et le Front National organisent à Nantes leur premier grand rassemblement de la campagne présidentielle. Continuer la lecture de Non à Marine Le Pen ! Non au FN ! Manifestation samedi 25 février à Nantes 

Base Rouge n°2 – bulletin du NPA de Saint-Nazaire (février 2017)

Au sommaire de ce deuxième bulletin (PDF) des militant-e-s du NPA de la région de Saint-Nazaire, distribué sur les marchés : 

  • L’Edito
  • CDIC : UN PACTE CONTRE LES TRAVAILLEURS (UD CGT Saint-Nazaire)
  • Élections présidentielles : CONSTRUIRE UNE RÉELLE ALTERNATIVE A GAUCHE
  • Théo et Adama : NON AUX VIOLENCES POLICIÈRES !

 

L’EDITO

L’affaire Fillon exprime une crise politique et institutionnelle profonde. Ces « révélations », qui tombent alors que Sarkozy est de nouveau convoqué par la justice, éclairent le fonctionnement de tout un système politique au service d’une minorité. Continuer la lecture de Base Rouge n°2 – bulletin du NPA de Saint-Nazaire (février 2017) 

Manifestation antiraciste et antifasciste ce vendredi 3 février à Nantes

Le NPA de Nantes s’associe à la manifestation antiraciste et antifasciste unitaire de ce vendredi 3 février 2017, à 19H place Viarme à Nantes.  L’extrême droite n’a pas sa place à Nantes. Nous la combattrons par tous les moyens !

Appel Unitaire

Une salle municipale a été réservée par le média d’extrême droite Breizh Info pour une conférence publique de Jean-Yves Le Gallou le 3 février 2017. Continuer la lecture de Manifestation antiraciste et antifasciste ce vendredi 3 février à Nantes 

Saint-Brévin : 400 personnes pour dire « bienvenue aux migrants »

près de 400 personnes rassemblées à saint-Brévin en soutien aux migrants
près de 400 personnes rassemblées à saint-Brévin en soutien aux migrants

Depuis plusieurs semaines, Saint-Brevin-les-Pins est en proie à un climat nauséabond sciemment entretenu par l’extrême droite. L’annonce de l’arrivée d’une cinquantaine de migrants en provenance de Calais a provoqué des réactions de haine et de violence.

Mardi 4 octobre, un cap a été franchit quand des coups de feu ont été tiré contre le futur centre d’accueil des réfugiés. Face à ses réactions un collectif citoyen brévinois pour l’accueil des migrants s’est très vite mis en place.

Et samedi 22 octobre, sur la place du marché, ce sont environ 400 personnes qui se sont rassemblées à l’appel du « collectif des citoyens brévinois atterrés » pour crier leur soutien aux migrants et pour couper court aux discours qui manipulent la population en distillant la peur.

Des individus mais également des associations, des partis politiques, dont le NPA, ont répondu à l’appel.

Un succès pour toutes celles et ceux qui, contre le racisme et la xénophobie, disent « bienvenue aux migrants » !

En images : à Saint-Brévin pour soutenir les migrantEs