Archives du mot-clé licenciements

De Notre-Dame-des-Landes à Goodyear : paysans et syndicats se rejoignent à Saint-Nazaire

IMG_0115Jeudi 4 février, les paysans du Copain appelaient à occuper les sous-préfectures. A Saint-Nazaire, la jonction s’est faite avec la manifestation en soutien aux syndicalistes de Goodyear condamnés.

Continuer la lecture de De Notre-Dame-des-Landes à Goodyear : paysans et syndicats se rejoignent à Saint-Nazaire 

Manifestation à Nantes en soutien aux Goodyear condamnés

Jeudi 4 février à Nantes, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant le tribunal de grande instance en soutien aux syndicalistes, ex-salariés de Goodyear, récemment condamnés à des peines de prison ferme. Continuer la lecture de Manifestation à Nantes en soutien aux Goodyear condamnés 

Des mobilisations qui réchauffent le climat social

Tract du NPA Nantes, distribué à Arcelor Basse-Indre le 20 mars
tract arcelor 20032015DES MOBILISATIONS QUI RÉCHAUFFENT LE CLIMAT SOCIAL…
CONTRE LA POLITIQUE DU GOUVERNEMENT ET DU PATRONAT !

A La Poste, dans les hôpitaux, ou à Sanofi, comme dans bien d’autres entreprises, des salariés refusent de subir sans réagir les coups portés par leurs directions. Des grèves contre des projets de réorganisation, pour l’augmentation des salaires, l’arrêt de la dégradation des conditions de travail, se multiplient en ce moment dans le pays.

Débrayages et grèves pour les salaires…

Continuer la lecture de Des mobilisations qui réchauffent le climat social 

« Le poing levé », chant de lutte des Seita

Les Seita en lutte contre la fermeture de leur usine portent leur message en manifestations, en slogans, en interpellations, en blocages, en occupations, mais aussi en rap.

Ils rappent le sacrifice de leurs emplois et de leurs famille par Imperial Tobacco, le crime de leurs actionnaires, le silence assourdissant des ministres, la complicité et la corruption du Parti socialiste. Ils rappent leur lutte, leurs actions, leur exigence « de dignité, de justice et d’unité ». Ils rappent en hommage aux six grévistes de la faim, qui ont mis chacun leur santé en danger par solidarité.

Paroles, musique et clip par les salarié-e-s de la Seita.

« A tous les salariés de la Seita Carquefou qui ont lutté pour la sauvegarde de leurs emplois. » Seita Carquefou, octobre 2014
Paroles :
Allez c’est parti
Faut qu’on t’annonce la couleur
Besoin de cracher la colère
Envers la délinquance financière
Tout a commencé
Par un bruit de couloir
Une fuite, une rumeur
Et puis un cri de désespoir

Continuer la lecture de « Le poing levé », chant de lutte des Seita 

Jeudi 16 octobre : nous sommes tous et toutes des Seita

Les derniers salariés grévistes de la faim de la SEITA de Carquefou ont été évacués cet après-midi vers le CHU, sur ordre du médecin, avant des séquelles définitives.

Les Seita ont contraint le gouvernement et leur direction à les entendre, mais pour les obliger à rouvrir les négociations sur un « plan social » bâclé, il leur faut à nouveau mobiliser.

Vendredi, tout pourrait être bouclé, mais demain jeudi, ils mobilisent !

  • à 9H devant le tribunal de Nantes, où le PSE sera jugé
  • à 14H, grand rassemblement place du Commerce à Nantes
Jeudi 16 octobre, nous serons tous et toutes des Seita

Seita : la manifestation du 9 octobre en vidéo

Les salariéEs de la SEITA de Carquefou manifestaient jeudi 9 octobre à Nantes contre la fermeture du site. Après un rassemblement au TGI (où leur audience a été reportée au 16 jeudi octobre), la manifestation a parcouru le Cours des 50 Otages, grévistes de la faim en tête, vers la Préfecture, tout en interpelant la population.
Ils entendaient exiger du Préfet des explications sur le silence et l’inaction du gouvernement, qui n’a strictement rien fait pour les aider.
Le Préfet a d’abord refusé de se présenter devant les grévistes, bloqués derrière une rangée de CRS. Il a ensuite refusé de laisser entrer les grévistes de la faim en fauteuil roulant, « pour des raisons de sécurité » (sic!), pour accepter, sous la pression, de recevoir d’abord deux grévistes en fauteuil et deux syndicalistes, puis les six grévistes de la faim et six syndicalistes.
Durant la rencontre, qui a duré 2 heures, les manifestantEs ont bloqué le Cours des 50 Otages, la ligne de tramway, le boulevard Bellamy et la rue de Strasbourg.
Philippe Poutou, porte-parole du NPA, était présent à leur côté.

(vidéo NPA)

Philippe Poutou à Nantes jeudi 9 octobre en soutien aux salariés de la Seita et aux grévistes de la faim

COMMUNIQUE DE PRESSE, NANTES, LE 8 OCTOBRE 2014
Philippe Poutou, porte parole du Nouveau Parti Anticapitaliste, sera présent jeudi 9 octobre à partir de 9H devant le tribunal de Nantes pour soutenir les salarié-e-s et les grévistes de la faim de la SEITA.
Il se rendra également sur le site de Carquefou.

Seita Carquefou : six salarié-e-s en grève de la faim pour sauver leurs emplois !

Banderole Le capitalisme tue nos emploisSix salarié-e-s de la Seita de Carquefou ont entamé depuis le 29 septembre une grève de la faim.

Par ce geste par lequel ils risquent leur santé et leur vie, ils veulent imposer une réouverture des négociations à la multinationale.

La direction du groupe veut bâcler son « plan de sauvegarde de l’emploi » en neuf mois seulement : ce n’est plus de la négociation, c’est de l’exécution d’emplois ! Au delà des 327 emplois de la Seita, ce sont près de 600 emplois avec les sous-traitants dans la région de Nantes que les actionnaires s’apprêtent à détruire. Continuer la lecture de Seita Carquefou : six salarié-e-s en grève de la faim pour sauver leurs emplois !