Archives du mot-clé Sivens

Ni Gaëtan, ni aucun-e autre condamné-e pour avoir manifesté ne doit aller en prison !

Communiqué de presse du NPA jeunes

Nous défendrons notre droit à la révolte

Ni Gaëtan, ni aucun-e autre condamné-e pour avoir manifesté ne doit aller en prison !

Ni Gaëtan, ni aucun-e autre condamné-e pour avoir manifesté ne doit aller en prison ! | NPA

Ce mercredi 1er avril, le verdict du procès en appel de notre camarade Gaëtan, militant de la jeunesse du Nouveau Parti Anticapitaliste, est tombé. 6 mois de prison dont 2 fermes, et 1100 euros d’amende. C’est le prix que le justice de classe veut lui faire payer pour avoir pris part à une manifestation interdite le 8 novembre dernier à Toulouse, après l’assassinat de Rémi Fraisse par les forces répressives sur le site du barrage inutile et destructeur de Sivens. Continuer la lecture de Ni Gaëtan, ni aucun-e autre condamné-e pour avoir manifesté ne doit aller en prison ! 

Le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) sera de la Semaine de Résistances à Nantes !

communiqué de presse - Nantes, le 14 février 2015 - version PDF
nantes semaine de résistanceLe NPA participera et appelle très largement à participer à l’ensemble des actions qui se dérouleront au cours de cette semaine de résistances à Nantes.

Le 22 février 2014, une répression féroce s’était abattue contre les 50000 manifestant-e-s exigeant l’arrêt de la construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes à Nantes. L’ensemble de l’arsenal répressif avait alors été utilisé. Nous le condamnons avec la plus grande fermeté. Interdiction de la manifestation du 22 février, blocage du cours des 50 otages empêchant la manifestation d’avancer, provocations policières mais aussi tirs de flashball (LDB – lanceur de balle de défense), de gaz lacrymogènes à hauteur de visages sont inacceptables… Des dizaines de manifestant-e-s blessés, trois qui ont même été éborgné, 50000 personnes qui ont subi des gaz nocifs pour la santé… Continuer la lecture de Le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) sera de la Semaine de Résistances à Nantes ! 

Nouvelles provocations du pouvoir à Toulouse

Communiqué du NPA 31, Toulouse, le 8 novembre 2014, 19h
Le NPA 31 dénonce la nouvelle provocation du gouvernement à l’occasion de la manifestation toulousaine de protestation contre les violences policières ayant conduit à la mort de Rémi Fraise et pour l’arrêt définitif du barrage de Sivens.

Continuer la lecture de Nouvelles provocations du pouvoir à Toulouse 

Contre la répression : 1000 personnes en marche sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes

1000 personnes étaient en marche contre la répression sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes, ce samedi 8 novembre. Parce que la mort de Rémi Fraisse, sous les coups des gendarmes, lors d’une manifestation au Testet (Tarn) contre le barrage Sivens ne pouvait passer inaperçue dans la région nantaise. Continuer la lecture de Contre la répression : 1000 personnes en marche sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes 

Violences policières, répression judiciaire : de Sivens à Notre-Dame-des-Landes, résistance !

Communiqué du NPA 44, Nantes, le 6 novembre 2014
logo-NPALe NPA 44 appelle à participer à la marche solidaire contre les répressions judiciaires et policières ce samedi 8 novembre entre 15H et 17H sur la ZAD de NDDL au départ du lieu-dit Le Sabot.

Depuis plusieurs mois le gouvernement multiplie les mesures répressives contre tout ceux qui s’opposent à sa politique anti-sociale et anti-environnementale. Il n’a plus que la police, la répression des mouvements sociaux pour tenter de s’imposer.

Violences policières et judiciaires systématiques contre les opposantEs à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, interdiction des manifestations en solidarité avec le peuple palestinien, répression à La Poste, à la SNCF… Violences répétées contre les sans-papiers, les Rroms, les demandeurs d’asile.

Les prétendues bavures ne sont que la conséquence inévitable de l’utilisation systématique de la force. Rémi Fraisse, manifestant contre l’inutile, le nuisible barrage de Sivens, est bien la victime non d’une bavure mais d’une politique cohérente.

Le NPA exige tout d’abord la démission immédiate de Cazeneuve, chef de la police, ministre de l’intérieur et donc premier responsable de la mort de Rémi. Mais au-delà, il faudra imposer collectivement le désarmement de cette police qui mutile et tue en toute légalité.

Tous et toutes ensemble nous devons mettre un terme à cette violence d’État.

Nous appelons donc à participer à la marche solidaire contre les répressions judiciaires et policières ce samedi 8 novembre entre 15H et 17H sur la ZAD de NDDL au départ du lieu-dit Le Sabot.

Répression : appel à manifester samedi 1er novembre

Communiqué du NPA 44, Nantes, le 31 octobre 2014
logo-NPALe NPA 44 appelle à manifester,  samedi 1er novembre, à 14H à Nantes (Préfecture), en hommage à Rémi Fraisse, jeune militant mort en manifestant contre le barrage de Sivens, et contre toutes les répressions.

Ce qui s’est produit au Testet aurait pu se produire à Notre-Dame-des-Landes ou à Nantes le 22 février dernier. Faut-il rappeler les centaines de blessures et les mutilations subies par les manifestant-e-s ces dernières années ? Faut-il rappeler les emprisonnements iniques – dont celui d’Enguerrand Delanous ? Continuer la lecture de Répression : appel à manifester samedi 1er novembre 

Mort de Rémi Fraisse : Gouvernement criminel ! Cazeneuve démission !

Communiqué du NPA, Montreuil, le 30 octobre 2014

remi_fraisse_sivens_arbreDepuis 2 mois le gouvernement passe en force. Il a tenté de mettre devant le fait accompli les opposants au barrage en accélérant les procédures, en déboisant l’espace prévu à la retenue d’eau. Pour ce faire il a déployé un nombre impressionnant de policiers, occupant l’espace, barrant les accès, construisant des redoutes. Il savait pertinemment que le rapport d’expertise lui donnerait tord. Continuer la lecture de Mort de Rémi Fraisse : Gouvernement criminel ! Cazeneuve démission ! 

Rémi : « Ni oubli ni pardon »

Article paru dans notre Hebdo L'Anticapitaliste - 262 (30/10/2014) (Rémi : « Ni oubli ni pardon »)
Le décès de Rémi Fraisse, ce week-end à Sivens dans le Tarn, n’est pas un accident. C’est le résultat de deux mois de violences policières croissantes envers les opposantEs à un barrage que les experts de Ségolène Royal viennent de disqualifier sur de nombreux points du dossier.

Rémi, jeune toulousain de 21 ans et militant investi au sein de Nature Midi-­Pyrénées, a été victime de l’explosion d’une grenade offensive dans le dos. De nombreux témoignages mettent en cause la responsabilité policière dans un contexte où les tirs de lacrymogènes, de grenades assourdissantes et de flash-balls ont duré une partie de la nuit. Durant la nuit où Rémi a trouvé la mort, au moins dix personnes ont été évacuées à l’hôpital, dont trois avec des blessures graves.

Manifestation en hommage à Rémi Fraisse, lundi 27 octobre à Albi. DR

 

De peur de voir se multiplier les résistances comme à Notre-Dame-des-Landes, l’État cherche à briser par la violence et la criminalisation un mouvement qui s’étend et s’approfondit.

Un rassemblement réussi

Continuer la lecture de Rémi : « Ni oubli ni pardon » 

250 manifestant-e-s à Nantes en soutien à Rémi Fraisse, victime de la répression policière

2014-10-27 18.41.08Ce lundi 27 octobre, 250 personnes ont manifestés pour protester contre la répression policière sur le site du barrage de Sivens, dans le Tarn, où Rémi Fraisse, 21 ans, a trouvé la mort dimanche. A l’heure où nous écrivons, de nombreux témoignages mettent en cause la responsabilité des policiers.
Une seconde manifestation se déroulera samedi 1er novembre, à 14H à Nantes (le lieu reste à définir).

Suite à l’appel d’occupant-e-s de la Zad lancé hier seulement, c’est donc une mobilisation réussie qui s’est déroulée. Continuer la lecture de 250 manifestant-e-s à Nantes en soutien à Rémi Fraisse, victime de la répression policière 

Décès de Rémi Fraisse: Le résultat de 2 mois de violences policières contre les opposants au barrage de Sivens

COMMUNIQUE DU NPA

Dans la nuit de samedi à dimanche, Rémi Fraisse, étudiant de 21 ans est décédé sur le site de Sivens, en marge de la manifestation qui a rassemblé plusieurs milliers d’opposants au barrage.

Nous ne connaissons pas encore les circonstances précises de ce drame, mais de nombreux témoignages mettent en cause la responsabilité policière dans un contexte où les tirs de lacrymogènes, de grenades assourdissantes et de flash-balls n’ont pas cessé de l’après midi à la fin de la nuit. Continuer la lecture de Décès de Rémi Fraisse: Le résultat de 2 mois de violences policières contre les opposants au barrage de Sivens