Criminalisation des militants anti-aéroport, impunité pour les violences policières : non à cette justice de classe !

nantes_ville_socialiste_finie-medium[1]Le dernier acte de Valls en tant que Ministre de l’Intérieur et premier en tant que chef du gouvernement sera celui de ces arrestations autour de la dernière manifestation contre l’aéroport de Notre Dame des Landes.

Des semaines après les faits supposés, le gouvernement socialiste et la justice montrent leur fermeté à l’égard des manifestants : jusqu’à un an ferme.

Et cette fermeté ne s’impose qu’aux humbles et aux révoltés, laissant en paix les puissants qui licencient, polluent et ruinent des régions entières.

Le NPA dénonce cette justice arbitraire et cette criminalisation des opposants.

Le NPA exige que les droits des personnes arrêtées soient garantis et dénonce cette justice à deux vitesses qui absout et cautionne les violences policières et qui vise, en réalité, par des peines extrêmement lourdes à « casser » des jeunes militants.

Nantes, le 2 avril 2014

A lire : Communiqué du Comité de soutien à Enguerrand

Une réflexion au sujet de « Criminalisation des militants anti-aéroport, impunité pour les violences policières : non à cette justice de classe ! »

Les commentaires sont fermés.