Appel à soutenir concrètement les travailleurs de la Seita de Carquefou, en grève de la faim

Communiqué de presse du NPA 44. Nantes, le 5 octobre 2014
Le NPA de Loire-Atlantique appelle à soutenir concrètement les travailleurs de la Seita de Carquefou, en grève de la faim depuis le 29 septembre.

Les Seita ont besoin de notre soutien moral. La grève de la faim est un ultime recours pour se faire entendre, c’est aussi le plus dur qui soit. Ils mettent leur santé, voire leur vie, en danger. Un geste extrême produit de l’inhumanité du capitalisme.

Nous appelons à les soutenir concrètement avant tout en leur rendant visite, sous leurs tentes, devant l’usine.

Nous appelons tous les travailleurs et militants à organiser la solidarité, à participer aux diffusions de tracts avec les Seita et aux manifestations à venir.
Les Seita en grève de la faim ont besoin d’un suivi médical renforcé. Nous dénonçons la Préfecture de Loire-Atlantique qui refuse de leur fournir l’assistance médicale dont ils ont besoin.
Les Seita ne peuvent compter que sur leur détermination et la solidarité pour contraindre Imperial Tobacco à reprendre les négociations.

Les 327 Seita et les salariés sous-traitants ne sont pas victimes de la fatalité : ils sont victimes de la rapacité de la multinationale Imperial Tobacco. Des salariés et leurs familles sont sacrifiés sous prétexte de course à la compétitivité. Car le groupe fait des bénéfices faramineux : 40 000 euros de bénéfice sur le dos de chaque salarié chaque mois à Carquefou, et 570 millions d’euros de dividendes aux actionnaires l’année passée.

Les 660 000 euros de crédit d’impôts et les 60 millions du PSE sont un cadeau scandaleux aux licencieurs. Les Seita ont besoin de conserver leur emploi, pas que l’on verse des subventions à leurs actionnaires.
Nous dénonçons le mépris et l’inaction du gouvernement, qui n’a pas daigné lever le petit doigt.

Nantes, le 5 octobre 2014

Une réflexion au sujet de « Appel à soutenir concrètement les travailleurs de la Seita de Carquefou, en grève de la faim »

Les commentaires sont fermés.