Archives du mot-clé Chantiers navals

Communiqué du NPA. Chantier Naval de Saint-Nazaire : la « nationalisation temporaire » n’est qu’une étape de la vente à Fincantieri

Communiqué du NPA, Saint-Nazaire, le 18 juillet 2018

Ce 11 juillet 2018, l’annonce de la reprise des parts coréennes de STX par l’APE, agence de l’Etat est la mise en oeuvre de choix financiers et judiciaires pris début 2017 avec la désignation de la société italienne Fincantieri comme repreneur de STX par le tribunal de commerce de Séoul ( suite d’une longue série de reprises (Alsthom, norvégien Aker Yard, Sud Coréen STX).

En fait de « nationalisation temporaire » (annoncé en mai 2017 par Macron lors de son déplacement à Sant Nazer -le premier en région-), c’est une nouvelle étape de la vente à Fincantieri. En début 2019, avec 51% des parts, Fincantieri sera le maître.

Quand aux « intérêts stratégiques de la France », ils devront s’accomoder de la politique des dirigeants de Fincantieri, hors des règles de l’industrie navale mondiale. Leurs nombreuses affaires en justice devraient alerter notre Jupiter éclairé et tous les collaborateurs dans ce montage financier.

Pour le NPA, la pérennisation de la Navale en France passe plus que jamais par la nationalisation sans indemnité ni rachat et par un statut unique de tous et toutes les salarié-es.

Comité NPA Sant Nazer et Presqu’île

Vente des chantiers navals : « Il faut imposer la nationalisation »

Communiqué de presse de Sandra Cormier et Marc Bonnefis (candidats du NPA aux élections législatives à Nantes, sur la 2e circonscription) sur la vente des chantiers navals de Saint-Nazaire.

Depuis 1976, les Chantiers de l’Atlantique sont successivement devenus Alstom Atlantique, puis Alstom, Aker Yards (finlandais) en 2006 et enfin STX (coréen) en 2007, cela au gré des montages financiers et OPA… La vente des chantiers navals de Saint-Nazaire à la société italienne Fincantieri qui vient d’être actée est donc le dernier avatar de cette valse des capitaux… Continuer la lecture de Vente des chantiers navals : « Il faut imposer la nationalisation » 

La navale à Saint-Nazaire : montages des paquebots, montages financiers, « montage exotique »…

La désignation de la société italienne Fincantieri comme repreneur des chantiers navals à Saint-Nazaire par le tribunal de commerce de Séoul début 2017 fait suite à une longue série de reprises.
Les luttes du passé indiquent la voie à suivre : la nationalisation, et un statut unique pour tous les salarié-e-s.

En plus de cent cinquante ans, les ouvriers de la Navale de Saint-Nazaire ont livré près de 120 paquebots qui ont sillonné toutes les mers du globe. Plus les super-tankers, les méthaniers et les porte-hélicoptères militaires BPC (commandés par la Russie et finalement vendus à l’Egypte). Continuer la lecture de La navale à Saint-Nazaire : montages des paquebots, montages financiers, « montage exotique »…