Interdiction des manifestations samedi 28 à Nantes : un abus de pouvoir !

COMMUNIQUE DE PRESSE Nantes, le 27 novembre 2015
Le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA 44) sera aux côtés de celles et ceux qui se rassembleront, à l’appel du Collectif Climat 44, samedi 28 novembre à 14H à Nantes, pour un rassemblement ou une chaine humaine.

Comme on pouvait s’y attendre après les allocutions guerrières de Hollande et Valls et la décision d’instaurer un état d’urgence pour trois mois supplémentaires, toutes les manifestations sont interdites du 28 au 30 novembre sur tout le territoire.

Dans ce régime d’exception, plus aucune contestation de la mascarade organisée pour la COP 21, plus aucune revendication visible dans les rues. Toutes les actions préparées depuis des mois dans le pays sont interdites.

Le NPA 44 dénonce vivement l’état d’urgence qui maintient les marchés de Noël et les évènements commerciaux mais interdit consciencieusement  les manifestations. Il réclame un état d’urgence climatique qui commencerait par annuler tous les grands projets inutiles comme l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

État d’urgence climatique mais aussi état d’urgence démocratique : le Nouveau Parti Anticapitaliste de Loire Atlantique (NPA 44) sera donc aux côtés de celles et ceux  qui se rassembleront, à l’appel du Collectif Climat 44, samedi 28 novembre à 14H à Nantes, pour un rassemblement ou une chaine humaine.

Une réflexion au sujet de « Interdiction des manifestations samedi 28 à Nantes : un abus de pouvoir ! »

Les commentaires sont fermés.