Archives mensuelles : octobre 2016

Communiqué du NPA. Solidarité avec les migrantEs. Liberté de circulation et d’installation !

 

Le NPA 44 appelle à participer massivement aux rassemblements qui logo-NPAvont se tenir aujourd’hui dans tout le pays en solidarité avec les migrantEs et contre la destruction du bidonville de Calais, et particulièrement ce soir à Nantes à 18 h devant la Préfecture de Loire-Atlantique.

Continuer la lecture de Communiqué du NPA. Solidarité avec les migrantEs. Liberté de circulation et d’installation ! 

Saint-Brévin : 400 personnes pour dire « bienvenue aux migrants »

près de 400 personnes rassemblées à saint-Brévin en soutien aux migrants
près de 400 personnes rassemblées à saint-Brévin en soutien aux migrants

Depuis plusieurs semaines, Saint-Brevin-les-Pins est en proie à un climat nauséabond sciemment entretenu par l’extrême droite. L’annonce de l’arrivée d’une cinquantaine de migrants en provenance de Calais a provoqué des réactions de haine et de violence.

Mardi 4 octobre, un cap a été franchit quand des coups de feu ont été tiré contre le futur centre d’accueil des réfugiés. Face à ses réactions un collectif citoyen brévinois pour l’accueil des migrants s’est très vite mis en place.

Et samedi 22 octobre, sur la place du marché, ce sont environ 400 personnes qui se sont rassemblées à l’appel du « collectif des citoyens brévinois atterrés » pour crier leur soutien aux migrants et pour couper court aux discours qui manipulent la population en distillant la peur.

Des individus mais également des associations, des partis politiques, dont le NPA, ont répondu à l’appel.

Un succès pour toutes celles et ceux qui, contre le racisme et la xénophobie, disent « bienvenue aux migrants » !

En images : à Saint-Brévin pour soutenir les migrantEs

Tous ensemble à Saint-Brévin contre le racisme et la xénophobie !

logo-npa-rouge-adobe-inverse---paysage---sans-nomL’accueil des réfugiés suscite des réactions de haine et de violence attisées par l’extrême-droite, encouragées par le climat islamophobe ambiant.

Comme dans le reste de la Bretagne (Trébeurden, Trégastel, Fougères), face à ces réactions, à Saint-Brévin, un comité citoyen appelle à se mobiliser à nouveau samedi 22 octobre à 10H30 place du marché.

Continuer la lecture de Tous ensemble à Saint-Brévin contre le racisme et la xénophobie ! 

Pour un accueil des migrants pacifié et humain à Saint-Brévin et ailleurs

Communiqué de presse unitaire :

Saint-Nazaire le 20 octobre 2016

Les organisations signataires condamnent avec la plus grande fermeté les coups de feu tirés le mardi 4 octobre contre le futur centre d’accueil pour les réfugié-e-s à Saint-Brévin. Cet acte inadmissible est le résultat d’un climat malsain sciemment entretenu. Continuer la lecture de Pour un accueil des migrants pacifié et humain à Saint-Brévin et ailleurs 

ZAD : Valls sans retour (collectif Mauvaise Troupe)

La Zad au coeur
La Zad au coeur
Nous reproduisons ici la version intégrale de la tribune du collectif Mauvaise Troupe, écrite depuis Notre-Dame-des-Landes et parue dans Le Monde.

Alors que nous écrivons ces lignes, le bruit de l’hélicoptère tente de
briser notre concentration. Il tourne, désormais quotidiennement,
là-haut où les avions ne volent pas, répandant sa rumeur de guerre et de
reconquête. César1 guette et cherche à impressionner. Parfois il se met
légèrement sur le flanc, pour nous mieux observer. Est-il surpris par la
ronde des tracteurs qui depuis quelques jours déposent des balles de
foin aux carrefours ? Par ces comités de soutien qui viennent repérer
les lieux les plus stratégiques où ériger leurs barricades ? Par les
formations qui chaque fin de semaine regroupent plus de cent personnes
venues se préparer aux expulsions annoncées ? Peut-être l’est-il
davantage encore de tous ces gestes qui perdurent. Sylvie et Marcel qui
soignent leur troupeau, les moissons du sarrasin, un fest-noz célébrant
la récolte de patates, quatre-vingt charpentiers bâtissant l’ossature
d’un gigantesque hangar ou une bibliothèque tout juste inaugurée. Son
regard peut-il embrasser avec les 2000 hectares toute la richesse de la
vie qui les peuplent ? Celle qu’il prétend détruire dans le mois à
venir… Continuer la lecture de ZAD : Valls sans retour (collectif Mauvaise Troupe) 

Notre-Dame-des-Landes : une détermination inébranlable

La partie s’annoncera difficile pour le gouvernement s’il tente une évacuation. Les opposantEs ont montré leur détermination par leur nombre et leur engagement.

Le « serment du bâton » prêté ce samedi par des milliers de personnes est clair : « En plantant [nos bâtons ] aujourd’hui, nous scellons dans le sol notre serment collectif de revenir défendre la Zad. Nous ne nous soumettons ni à la loi du profit, ni à celle du plus fort : nous sommes là, nous serons là ! ». Bâton de marche pacifique pour certains (en référence au Larzac), mais aussi bâton de défense face à la répression policière.

Notre-Dame-de-Hollande, la fin d’un cycle

Continuer la lecture de Notre-Dame-des-Landes : une détermination inébranlable 

En images : la manifestation du 8 octobre 2016 à Notre-Dame-des-Landes

Notre-Dame-des-Landes, le 8 octobre : « nous sommes là, nous serons là ! »

Ce samedi 8 octobre, toutes les composantes du mouvement de résistance contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes appellent à une grande manifestation sur la Zad. Un nouvel avertissement au gouvernement Valls, empêtré dans sa politique répressive.

Après la consultation, Valls avait promis une intervention à l’automne, afin d’entamer les travaux de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Mais le « référendum » censé légitimer le projet avait au contraire permis aux opposantEs de faire campagne. Au passage, l’État donnait raison aux opposantEs de contester ses arguments. La commission européenne en rajoutait une couche en exigeant, comme les opposantEs, de suspendre le démarrage des travaux pour prendre en compte l’ensemble du projet (accès ferroviaire et routiers) dans l’évaluation environnementale. D’où la révision en cours du Scot (Schéma de cohérence territoriale), qui pourrait être voté seulement début 2017.

Valls hésitation…

Vont-ils tenter d’expulser la Zad ? Les tergiversations du gouvernement laissent planer le doute sur le moment. À tel point que lors de son passage à Nantes le 27 septembre, Valls a carrément refusé de s’exprimer sur NDDL. L’expulsion promise de la « jungle » de Calais, où croupissent les réfugiéEs du monde entier, est devenue prioritaire… Continuer la lecture de Notre-Dame-des-Landes, le 8 octobre : « nous sommes là, nous serons là ! »